"C'est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ ; car, quand je suis faible, c'est alors que je suis fort."

2 Corinthiens 12:10

Souvent, Dieu travaille au travers des circonstances de la vie – votre difficulté, votre maladie, vos pathologies, votre affliction, votre revers, vos attaques – pour que vous puissiez voir Sa position. Si nous nous appuyons sur notre force naturelle, elle nous abandonnera un jour. D’où vient la force de mener la course jusqu’au bout ?
Elle vient de l’intérieur.

Le monde pourrait considérer que la force réside dans la puissance, dans la domination, dans le fait de toujours gagner. Mais mon Sauveur m’a appris à regarder la vie autrement – que la plus grande force est de se soumettre à Dieu, en suivant le chemin de l’humilité et du renoncement à soi.

Certains d’entre nous pensent que s’accrocher nous rend forts, mais parfois, c’est en lâchant prise. La réelle force est de tout pardonner. D’aimer avec son cœur. De se déshonorer pour que le Christ puisse être honoré.

La véritable humilité n’est pas une faiblesse – mais une force. Sans humilité, nous ne pourrons pas nous prosterner devant Dieu ou Lui demander de l’aide (Jacques 4:1). Il ne s’agit pas de combiner notre force avec la force de Dieu,
mais d’un dépouillement total et complet de notre force pour revêtir celle de Dieu.

Ainsi, comme l’Apôtre Paul, vous pourrez dire : « Quand je suis faible, c’est alors que je suis fort ».

LA TERRE PROMISE

Êtes-vous en train d’errer dans le désert des hauts et des bas de la vie ?
Faites-vous face aux conséquences d’une désobéissance à la Parole de Dieu ?
Êtes-vous tenté en ce moment de vous plaindre ou de renoncer à croire en la promesse de Dieu ?

AUJOURD’HUI !

Entendez-vous la voix de Dieu aujourd’hui ?
Ou bien votre cœur est-il rempli de douleurs d’hier et de l’incertitude du lendemain ?